Culture: Le metier de serrurier

Depuis longtemps, le metier de serrurier à été associé aux serrures, clés et charnières de portes, mais il ne faut pas confondre le serrurier qui répare vend et installe des serrures et l’art de la serrurerie.

Définissons le plutôt comme un métallurgiste, capable de faire tout ce qui l’est possible d’imaginer à base du matériau qu’est le metal.

Explication

Le serrurier est un technicien du métal. Il connait toutes les spécialités du métier, de la menuiserie à la ferronnerie. Mais très souvent, il sera spécialisé dans l’une de ces branches.

Capable de forger, d’ajuster et d’assembler des structures métalliques complètes pour le bâtiment ou les travaux publics, le serrurier travaille à la fois en atelier et sur site. En menuiserie métallique, il réalise des portes, des fenêtres, des vérandas, des lucarnes… Il peut également travailler sur la charpente avec la construction de ponts ou de passerelles.

Les compétences

Le serrurier est un travailleur complet et polyvalent. Il maîtrise l’étude de la procédure, il dessine et il fabrique. professionnelle.

Il est capable d’utiliser une gamme de plus en plus large de matériaux et de techniques : aluminium, acier inoxydable, alliages, laiton, cuivre, pliage de la tôle, soudage et bien d’autres choses encore…

Il est le maître des métaux appliqués à la construction.

Toutes ces compétences lui ouvrent un avenir professionnel certain, que ce soit en tant que chef d’équipe ou en créant sa propre entreprise artisanale.

Comment devenir serrurier ?

Apres le collège, en à la fin de la 3ème année, il est possible de préparer un CAP en métallurgie ou un CAP en ferronnerie en 2 ans. Après le CAP, avec deux années supplémentaires, le Brevet Professionnel Métallier est possible. Avec 3 ans, c’est le baccalauréat professionnel pour les travaux du bâtiment : métallurgie.